• RÉCITER LA FATIHA À LA PLACE DU TASBÎH ET DES INVOCATIONS DANS LA

     

    PRIÈRE 23 JUILLET 2012 ·LA PRIÈRE ·

     

    LE COMITÉ PERMANENT POUR LA FATAWA (FATÂWÂ AL-LAJNA AD-DÂ’IMA)

    Question : Une personne récemment convertie peut-elle remplacer les formules obligatoires de tasbih (1) et d’invocations dans la prière – difficiles à apprendre au début – par la récitation de la Fâtiha (2) ou d’un autre passage du Coran ?

    Réponse : Il doit réciter le Coran et faire les invocations dans la prière au moment qui est le leur, selon sa capacité, étant donné l’aspect global de la parole d’Allah : « Allah n’impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité. » (3)

    Il n’aura donc pas à lire la Fâtiha à la place des invocations, durant l’inclinaison par exemple, ni pendant la prosternation.

     

    __________________________________________

    1 NDC : c’est-à-dire les formules de glorification que le musulman doit dire à des moments précis dans sa prière, telles qu’elles ont été rapportées du Prophète, comme « subhânallaahil-adhîm » lors de l’inclinaison, «subhâna rabbil-’a‘lâ» en prosternation ou encore «rabbi-ghfir lii» entre deux prosternations, etc.

    2 NDC : c’est-à-dire la première sourate du Coran, traduite en français par les termes Prologue ou Ouverture.

    3 Sourate La Vache (al-Baqara), Verset 286. 

    copié de sahab.fr





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique