•  

    Question : Celui qui n’a pas pu prier les prières surérogatoires (rawaatib [1]) car il été occupé, peut-il les rattraper après le temps légiféré ?

    Réponse : Il est permis de les rattraper incha Allah. Une fois, le Prophète n’a pas pu prier les prières surérogatoires liées à la prière du dhohr car il était occupé par ses invités.

    Il les a ensuite rattrapées après la prière d’al ‘asr. Cependant, s’il les a délaissées par négligence, dans ce cas là certains savants disent qu’il ne peut pas les rattraper٫ pour ne pas que cela le pousse à les négliger une seconde fois.Et Allah est plus savant.

    Fin de la réponse de Cheikh Abdullah Al Adani Traduit et publié par daralhadith-sh.com

    [1] Rawaatib : pluriel de ratiiba, qui désigne les prières surérogatoires liées aux prières obligatoires : 2 unités de prière avant la prière du fajr, 4 avant la prière du dhohr et 2 après, 2 après la prière du maghreb et 2 après la prière d’al ‘icha.

    Le Prophète a dit « Il n’y a pas un serviteur musulman qui prie chaque jour pour Allah douze unités de prières surérogatoires, en dehors des prières obligatoires sans qu’Allah ne lui construise une maison au paradis. ». (Rapporté par Muslim).

    copié de dar al adith de shihr





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique