• 130 - Réfutation des allégations affirmant que `A'îcha (Qu'Allah soit satisfait d'elle) aurait accompli le pèlerinage seule

     

    Q: Certains disent que `A'îcha (Qu'Allah soit satisfait d'elle) aurait effectué le pèlerinage avec `Othmân sans Mahram, et que la femme sortira de Hîra jusqu'à Sanaa en ne craignant qu'Allah et le loup pour son troupeau.

    ( Numéro de la partie: 25, Numéro de la page: 362)

     

    R: Ceci nécessite des preuves. Il n'est pas permis de dire qu'elle a fait le pèlerinage sans Mahram (le conjoint ou un parent avec qui le mariage est interdit) en l'absence de preuve.

    Il est inéluctable qu'elle avait avec elle un Mahram; elle avait des neveux, elle avait `Abd-Ar-Rahman, son frère et les enfants de sa sœur Asmâ'.

    Celui qui affirme qu'elle a fait le pèlerinage sans Mahram, a menti, à moins qu'il détienne une preuve.

    Par ailleurs, même si nous admettons qu'elle ait pu accomplir le pèlerinage sans Mahram, elle n'est pas exempte d'erreur. De tous les compagnons, aucun n'était exempt d'erreur.

    Les preuves sont "Allah a dit et Son Messager a dit".

    Les paroles d'untel ou d'untel ne sont pas des preuves. Tout ce qui contredit la Sunna n'est pas une preuve; les preuves ne résident que dans la Sunna purifiée authentique.

    Cela est bien connu des gens de science et fait l'objet d'un consensus. Ach-Châfi`î (Qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit:

    "les gens se sont accordés sur le fait que quiconque prend connaissance de la Sunna du Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), ne doit pas la délaisser pour les paroles d'une personne, quelle qu'elle soit."

    Mâlik (Qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit:

    "Tout ce qui provient de nous peut être accepté ou rejeté sauf pour celui qui est dans cette tombe."

    Cela veut dire qu'il est obligatoire pour les musulmans et les croyants de s'attacher à la Sunna et qu'il n'est pas nécessaire de l'opposer à la parole d'untel ou d'untel.

    Par ailleurs, on ne doit pas penser de `A'îcha (Qu'Allah soit satisfait d'elle) qui fait partie des jurisconsultes connues et qui est la plus savante des femmes du monde, qu'elle ait pu contredire la Sunna et fait le pèlerinage sans Mahram alors qu'elle avait entendu les Hadiths du Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam).

    copié de l'ifta





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique