• La fiancée mouslima et son prétendant

    Question : Quelles relations peuvent avoir le prétendant avec sa fiancée lorsque la date de leur mariage est éloignée ?

     

     

    Réponse : Ils sont étrangers. Le prétendant est étranger à la fiancée et elle lui est étrangère. Aucune relation n’est permise, ni de se parler, ni de se rencontrer ou autres. Ceci n’est pas permis. Seul le regard légiféré est permis. S’il est véridique dans sa demande de mariage, il lui est permis de la regarder une seule fois. Mais les conversation sur internet ou par téléphone, ainsi que la complaisance dans la parole, tout ceci n’est pas permis et mène à l’interdit.

    La langue fornique et sa fornication est la parole, l’ouïe fornique et sa fornication est l’écoute et de même que la vue. Prenez donc garde à cela ! Il n’y a aucun lien entre eux, ils sont étrangers l’un de l’autre jusqu’à ce qu’ils se marient et que commence leur vie conjugale.

    Fin de la réponse de Cheikh Zayd Al Madkhali Traduit et publié par daralhadith-sh.com

    copié du site dar al adith de shihr

    « Le mariage et l'apprentissageSi le tuteur de la femme mouslima refuse de la marier 2 »