• La femme qui souffre d'incontinence doit-elle cesser de faire la prière ?

    La femme enceinte qui a des pertes d'urine, délaisse-t-elle la prière? . Q: La sœur: M.H du Maghreb Arabe dit:

    Une femme enceinte au neuvième mois souffre d'avoir de pertes d'urine à tout moment. Elle a arrêté de faire la prière au dernier mois. Est-ce que cela est considéré comme un abandon de la prière? Si oui, que doit-elle faire?

     

    R: Cette femme et celles qui sont dans le même cas qu'elle, n'ont pas à arrêter la prière. Au contraire, elle doit accomplir la prière, suivant sa situation.

    Elle fait les ablutions mineures pour chaque prière comme la femme en état d'Istihâda (des saignements vaginaux anormaux en dehors du cycle menstruel ou de la période des louchies), et se protège de l'urine à l'aide de serviettes en coton ou autre, et fait la prière en son temps.

    Il lui est légiféré d'accomplir les prières surérogatoires à l'heure. Elle peut regrouper deux prières: Az-Zhouhr et Al-'Asr, Al-Maghrib et Al-'Ichâ, tout comme la femme en état d'Istihâdha.

    Allah (Gloire et Pureté à Lui) dit: Craignez Allah, donc autant que vous pouvez, Toutefois, elle doit rattraper ce qu'elle n'avait pas fait comme prières, en se repentant à Allah (Exalté soit-Il), avec le regret de ce qu'elle a commis et la décision de ne jamais le refaire, suivant la Parole d’Allah (Gloire et Pureté à Lui) Et repentez-vous tous devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès.

    copié de l'ifta

    « Les pertes de la femme par rapport aux ablutionsQuelques fatawas sur l'entretien de la femme mouslima par son mari... »