• La femme en deuil et les prière nocturne du mois de ramadan

    La Fatwa numéro ( 14259 )

    Q: Est-il permis à la femme qui est en deuil suite au décès de son mari survenu un mois avant Ramadan d'accomplir la prière de Tarâwîh (prière surérogatoire faite pendant Ramadan après la prière de `Ichâ') et la prière nocturne en commun ? Lui est-il permis de sortir de sa maison en étant dans cette situation?

     

    R : Il incombe à la femme qui est en deuil après la mort de son mari de rester dans sa maison. Elle ne peut sortir que si cela est nécessaire. Elle ne doit pas se rendre à la mosquée pour faire la prière de Tarâwîh ou la prière nocturne en commun et elle doit accomplir la prière dans sa maison.

    Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons. Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')

    copié de l'ifta

    « La prière du vendrediLa prière de la femme en présence d'homme »