• L'heure de la prière du "Witr"

     

     

    ( Numéro de la partie: 11, Numéro de la page: 305)

    D' `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz à son honorable cher frère M.`A. qu'Allah le protège de tout mal, Amen.

    Que la paix, la miséricorde et les bénédictions d'Allah soient sur vous, ensuite: J'ai bien reçu votre lettre datée du 16/2/1409 de l'hégire, qu'Allah vous guide et vous accorde la réussite, et ce qu'elle contient comme questions était connu, voici son contenu et sa réponse:

    Q: Est-ce que le dernier moment accordé pour la prière du "Witr" se trouve lors du début de l'appel à la prière du "Fadjr", ou lors de sa fin? Et si l'on dort jusqu'au matin sans l'accomplir, la rattrape-t-onet comment?

    R: Ce qui est recommandé à tous les croyants et croyantes, est d'accomplir la prière de "Witr" chaque nuit, et son heure s'étend de la prière du "`Ichâ'" jusqu'à la prière du "Fadjr", conformément à ce qui a été authentiquement rapporté dans les deux Sahîhs (d'Al-Boukhârî et de Mouslim) d'après Ibn `Omar (Qu'Allah soit satisfait de lui et de son père), que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit:

    Les rak`as des prières surérogatoires faites de nuit, se font deux par deux. Si l'un de vous craint d'être surpris par l'heure de la prière de (de l'aurore), qu'il fasse une seule Rak`a qui rendra impair le nombre des Rak`as qu'il vient d'accomplir.

    Et l'Imam Mouslim a rapporté également ( Numéro de la partie: 11, Numéro de la page: 306) dans son Sahîh d'après Abou Sa`îd Al-Khoudrî (Qu'Allah soit satisfait de lui), que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit:

    Faites le witr (une Rak'a qui rendra impair le nombre des Rak'as accomplies) avant qu'il ne fasse jour.

    Et l'Imâm 'Ahmad, 'Abou Dâwoud et At-Tirmidhî ont rapporté, et cela a été authentifié par Al-Hâkim, d'après Khâridja ibn Houdhâfa (Qu'Allah soit satisfait de lui) que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit:

    "Certes Allah vous a prodigué une prière qui est pour vous mieux que de posséder des chameaux roux".

    Nous dîmes : "O Messager d'Allah, quelle est-elle ?".

    Il dit : "Le witr qui se fait entre la prière de `Ichâ' et la montée de l'aurore".

    Les Hadiths sur ce sujet sont nombreux, et ils montrent que l'heure du "Witr" prend fin par le lever de l'aube.

    Ainsi, si le fidèle en prière n'a pas eu connaissance du lever de l'aube, il se base sur le muezzin étant connu pour respecter l'heure. Et si ce muezzin appelle à la prière, il aura alors manqué le "Witr".

    Quant à celui qui fait l'appel à la prière avant l'heure, son appel ne lui fait pas manquer le "Witr", ni lui interdit de manger, et de boire pour celui qui jeûne. Cet appel ne le fait pas entrer dans l'heure de la prière du "Fadjr", conformément à la parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam):

    Certes, Bilâl fait le premier appel à la prière quand il fait encore nuit, mangez donc et buvez jusqu'à ce que vous entendiez Ibn 'Omm Maktoum faire le second appel. Approuvé par Al-Boukhârî et Mouslim .

    Et Ibn 'Omm Maktoum était un homme aveugle, il n'effectuait pas l'appel à la prière ( Numéro de la partie: 11, Numéro de la page: 307) jusqu'à ce qu'on lui dise:

    ^Il fait jour! Il fait jour!^.

    D'après ce que l'on a mentionné, il se précise que l'heure du "Witr" prend sa fin par le premier appel à la prière, si le muezzin recherche avec précision l'heure du lever de l'aube.

    Cependant si le muezzin effectue l'appel à la prière et que le fidèle est en train d'accomplir la dernière "Rak`a" (de la prière nocturne) ce dernier la complète à cause du manque de certitude du lever de l'aube lorsque l'on appelle à la prière. Et il n'y a pas de mal à cela, si Allah le souhaite.

    Quiconque aura manqué le "Witr", il lui est légiféré de prier ce qu'il a l'habitude d'accomplir dans la journée à condition qu'il effectue un nombre pair de "Rak`a". Ainsi, si son habitude est de faire trois "Rak`as", qu'il en accomplisse quatre. Et si son habitude est d'effectuer cinq "Rak`as", qu'il en accomplisse six, tout en prononçant les salutations finales toutes les deux "Rak`as", d'après ce qui a été authentiquement rapporté dans le Sahîh de Mouslim d'après `A'îcha (Qu'Allah soit satisfait d'elle) qui a dit:

    Lorsque le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) ne faisait pas son witr (rak`a impaire qui suit la prière nocturne) de nuit pour cause de maladie ou de sommeil, il priait de jour douze rak`as.

    Son habitude (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) était de faire le "Witr" en onze "Rak`as", et s'il avait été empêché de les exécuter à cause d'une maladie ou du sommeil, il priait douze "Rak`as", comme l'a dit `A'îcha (Qu'Allah soit satisfait d'elle), Il faisait les salutations à la fin de chaque paire de rak`a. , selon ce qui est authentiquement rapporté d'après `A'îcha (Qu'Allah soit satisfait d'elle) qui a dit:

    Le Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) priait de nuit dix rak`as en faisant les salutations à la fin de chaque paire de rak`a, et il terminait par une rak`a unique de witr. . Approuvé par Al-Boukhârî et Mouslim.

    Et selon la parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam):

    Les rak`as des prières surérogatoires faites de nuit comme de jour, se font deux par deux.

    Rapporté par l'imam 'Ahmad et les auteurs des Sounan avec une chaîne de transmission ( Numéro de la partie: 11, Numéro de la page: 308) authentique, du hadith d'Ibn `Omar (Qu'Allah soit satisfait de lui et de son père), dont la base se trouve dans les deux Sahîh (d'Al-Boukhârî et de Mouslim) par le terme:

    Les rak`a des prières surérogatoires faites de nuit, se font deux par deux. comme nous l'avions cité au début de cette réponse.

    Et Allah est le garant de la réussite. 

    copié du site de l'ifta





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique