• L'avance d'une partie de la dot ou la payer au comptant

    l'avance d'une partie de la dot ou la payer au comptant

     

    Q 47 : Est ce qu'il faut toucher la dot de la femme au moment de sa fixation, ou lors de la conclusion de l'acte du mariage, ou bien la fixation de ce montant suffit ? Peut-on ainsi la payer (la dot) au comptant après le mariage ? Qu'Allah vous rétribue.

    R : Cette affaire doit faire l'objet d'un accord entre les conjoints, ou entre le mari ( Numéro de la partie: 21, Numéro de la page: 90) et le représentant légal de la femme, s'ils se mettent d'accord sur un montant ; voire que la remise soit avancée ou différée, tout cela est permis par la grâce d'Allah, conformément à cette parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) :

    Les musulmans sont tenus de respecter leurs engagements Ainsi que sa parole (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) : Les obligations qui ont le plus de droit à être remplies est celles par lesquelles vous vous êtes assurés la légitimité des relations conjugales.

    Une fois qu'ils se sont mis d'accord, ils peuvent avancer ou reporter la totalité de la dot, avancer ou reporter une partie, tout ce fait est autorisé. Selon la Sunna, il vaut mieux de fixer un montant au moment du contrat, suivant ce qu'Allah, Gloire et Pureté à Lui, a dit : de les rechercher, en vous servant de vos biens Donc, qu'ils fixent un montant de la dot, s'ils le font, c'est bon.

    Quand le mari en ce moment dit : Je payerai la dot en différé, et qu'ils se sont convaincus clairement, au fait, il n'ya rien en cela. Il a aussi la possibilité de différer la moitié, le tiers, le quart de la dot, à condition qu'il fixe le montant à payer au comptant et celui à payer en différé. Cela est largement permis. Nous en remercions Allah.

    copié de l'ifta

    « La femme qui penche vers l'avis que le niqab et recommandé peut-elle le retirer pendant sa prière devant s'il y a des hommes étrangers ?Exagérer le montant de la dot cause le retard du mariage »