• Il refuse de la marier à un français

     

    Question : Un frère français qui est entré récemment dans l’Islam souhaite se marier avec une sœur mais son père a refusé car le frère est français et il ne veut marier sa fille qu’avec un marocain et il l’a menace de la sortir de la maison si elle accepte ce mariage.

    Un de ses oncles a donc commencé à conseiller le père en lui mentionnant les textes qui prouvent qu’il ne convient pas de refuser celui dont on est satisfait de sa religion et de son comportement.

    La fille désire se marier mais son père n’est toujours pas d’accord et personne dans la famille ne veut prendre la responsabilité de marier cette sœur٫ sauf un de ses oncles mais avec une grande hésitation. Que doivent-ils faire ?

     

    Réponse : Il ne lui est pas permis de se marier sans l’autorisation de son père mais elle doit patienter et essayer de conseiller son père jusqu’à ce qu’il accepte. Quant au fait de prendre un autre tuteur alors que son père mérite sa place de tuteur, car il est son père et qu’il est musulman, cela n’est pas permis. Il est meilleur pour elle de patienter sur son injustice plutôt que de se marier en prenant un autre tuteur.

    Et, incha Allah, si elle veille à le conseiller, qu’elle patiente et qu’elle invoque Allah, Allah lui facilitera son mariage. Et le bien est dans ce qu’Allah a choisi. Elle ne sait pas, peut-être que cet homme avec qui elle souhaite se marier n’est pas un bien pour elle mais le bien est dans ce qu’Allah a choisi pour elle. Et peut-être qu’Allah lui facilitera le mariage avec un autre homme pieux que son père agréera.

    Fin de la parole de Cheikh Abdullah Al Adani Traduit et publié par daralhadith-sh.com

    copié de dar al adith de shihr





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique