•  Frapper ses enfants ? 

     

     

    Question numéro 1: En ce qui concerne les coups, si l'enfant a de mauvaises manières et frappe.."

    Cheikh Al-Albani : On ne frappe pas, pas du tout. Plutôt il y a l'orientation, le conseil et la parole. Parfois, les mots ont un plus grand effet sur les gens que de frapper. En outre, frapper avec certaines personnes ne vous aide pas du tout, plutôt cela les fait continuer sur ce quoi ils sont, de plus en plus. Ce qui est important, c'est que la meilleure de toutes les guidées est la guidée de Muhammad, salallahou aleyhi wa salaam.

    Ainsi, l'enfant ne doit pas être frappé aussi longtemps qu'il n'a pas atteint l'âge de la puberté. Sur cette note, je comprends de l'enseignement progressif du Prophète qui a été precedement mentionné dans le hadith:« Ordonnez à vos enfants de prier »jusqu'à la fin du hadith, je comprends de ce hadith que c'est mal ce que je vois se dérouler avec beaucoup de pères. Il ordonne à son enfant de prier avant d'atteindre l'âge de sept ans.

    Il s'agit d'une opposition à l'ordre du Prophète, salallahou aleyhi wa salaam: "Ordonnez à vos enfants de prier quand ils atteignent l'âge de sept ans." C'est pourquoi il ne convient pas au musulman de mettre l'ordre en vigueur avant ce que le Prophète aleyhi salaam a défini initialement.

    Il est bon pour le père de permettre à son enfant de venir avec lui pour prier avec lui dans la mosquée. Mais aussi loin de lui en lui disant: "Viens ici, lève-toi, va faire les ablutions et prie." Et que l'enfant n'a pas encore atteint l'âge de sept ans, c'est une opposition à ce hadith, donc je voulais juste vous rappeler à tous de cela. "

    Question 2: "Cheikh, en ce qui concerne le fait de frapper, parfois, vous trouvez des étudiants qui quittent leurs maisons et n'ont aucune manière, même le bon conseil ne leur profitent pas et donc les frapper tombe il dans la nécessité?"

    Cheikh Al-Albani: Ce n'est pas une nécessité, où est la nécessité ici. Peux- tu comprendre que frapper serait bénéfique quand celui qui l'a créé a dit: ne le frappe pas jusqu'à ce qu'il atteigne l'âge de sept ans. 

    copié de minhaj sunnah





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique