• Cheikh Wassabi et Cheikh Aldani

    L'Adhan

     

    Question : Est-il permis de répéter l’appel à la prière avec le mouadhin et de répondre au salam alors que je suis aux toilettes ou cela doit-il se faire après la sortie des toilettes ?

    Réponse : Cela doit se faire après la sortie des toilettes. Et c’est Allah qui accorde la réussite.

    Fin de la réponse de Cheikh Muhammad Ibn AbdilWahhab Al Wassabi, qu’Allah le préserve 

     

     

    Question : Lorsque l’on répond à l’appel à la prière après qu’il soit entièrement fini, est-ce que l’on doit dire « al hay’alatayn » [1] comme le muadhin [2], ou bien « al hawqala » [3] ?

    Réponse : Dites « la hawla wa la quwwata illa billah » [4], conformément à la Sunna. Il y a donc plusieurs façons de répondre à l’appel à la prière. On peut répondre à l’appel à la prière après que le muadhin ait terminé, si l’on est occupé pendant qu’il fait l’appel à la prière par exemple.

    Dans ce cas, on répond même après l’appel à la prière, en commençant par dire :

    « Allahu Akbar Allahu Akbar, Allahu Akbar Allahu Akbar, Ashhadu an la ilaha illa Llah, Ashhadu an la ilaha illa Llah, Ashhadu anna Muhammadan Rassoulou Llah… » jusqu’à la fin.

    Et ensuite tu dis les invocations prescrites après l’appel à la prière [5].

    Si tu fais cela tu obtiendras la récompense de celui qui répond directement à l’appel à la prière incha Allah.

    Et tu auras ainsi mis en pratique une des façons de répondre à l’appel à la prière conformément à la Sunna.

    Fin de la réponse de Cheikh Abdullah Al Adani Extrait de la séance de Questions Réponses n°9 « Liqa Maftouh » à Dar Al Hadith de Shihr Traduit et publié par daralhadith-sh.com

    [1] Al hay’alatayn : correspond à la parole du muadhin : Hayya ‘ala as-salat, hayya ‘ala as salat, hayya ‘ala falah, hayya ‘ala falah.

    [2] Le Muadhin est la personne qui accomplit l’appel à la prière.

    [3] Al hawqala : c’est le fait de dire la hawla wa la quwwata illa billah.

    [4] Il n’y a de force ni de puissance qu’en Allah.

    [5] Parmi les invocations prescrites après l’appel à la prière : Prier sur le Prophète , ainsi que d’autres invocations.

    copié de dar al adith de shihr





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique